Migraine: quand le stress provoque une céphalée de tension

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Migraine et céphalées, voilà deux maux qui ne nous sont pas inconnus au quotidien. Du fait des activités et des soucis de tous les jours, nous souffrons généralement de l’un ou l’autre. En effet, à un moment donné, les occupations et préoccupations quotidiennes sont tellement accablantes qu’il est difficile de tenir.

Migraine: quand le stress provoque une céphalée de tension

Malheureusement notre santé et bien-être sont les premiers à en subir les conséquences. Résultat : une accumulation continuelle de stress finit par provoquer des maladies telles que migraine ou céphalées de tension.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de plus en plus d’individus souffrent au quotidien de maux de tête relatifs à leur tension. Il s’agit de l’un des motifs d’hospitalisation les plus fréquents chez les patients. Dans cet article, nous faisons le focus sur l’impact du stress dans le déclenchement de ces migraines.

Céphalée de tension : c’est quoi ?

Bon nombre d’individus confondent souvent migraine et céphalée de tension. Même si les deux pathologies touchent fréquemment des individus, elles sont bien différentes. Pendant que la migraine est génétique, la céphalée de tension est, quant à elle, musculaire. Ce qui les met en commun, ce sont les maux de tête plus ou moins intenses ressentis par la personne affectée.

La céphalée de tension est donc un mal de tête, certainement due aux muscles du cou lorsqu’ils sont contractés de manière exagérée. Ainsi, la personne ressent une pression ou une tension, qui lui enserre la tête et qui peut parfois s’irradier pour atteindre le cou.

La céphalée de tension arrive fréquemment suite à un état de stress poussé qui entraîne une contraction musculaire au niveau du cou. Ainsi, la personne ressent des maux de tête qui viennent même renforcer cet état de stress.

Le stress : facteur déclenchant d’une céphalée de tension ?

La migraine est une pathologie génétique qui touche de nombreux membres d’une même famille et entraîne des maux de tête plus ou moins intenses lorsqu’une crise se déclenche. Quant à une céphalée de tension, elle constitue une pathologie musculaire qui résulte généralement d’un stress provoqué par les activités au quotidien.

En effet, les longues heures de travail passées au bureau se répercutent parfois par de forts maux de tête. La pression des employeurs, les délais à respecter, les attentes des clients, les résultats d’examen attendus, la réussite ou l’échec d’un projet, entre autres, sont autant de sources de stress considérable dont sont confrontées de nombreuses personnes au quotidien.

Si ces individus ne parviennent pas à gérer ce stress comme il se doit, c’est souvent là que peut se déclencher une céphalée de tension.

Migraine : Comment prévenir et soigner une céphalée de tension ?

C’est prouvé, le stress occupe une place importante parmi les causes d’une céphalée de tension. Alors pour prévenir une telle pathologie qui peut se révéler incommodante à la longue, il faut faire le nécessaire pour éviter cet état de stress. Malgré toutes les difficultés, peurs et soucis au quotidien, l’individu doit faire montre d’un zen attitude optimale pour ne pas tomber dans un état de stress poussé.

C’est pourquoi, il est recommandé de faire une activité physique ou sportive après la journée au boulot. Des exercices tels que la sophrologie, le yoga, la relaxation musculaire, l’hypnose, sont grandement conseillées par les spécialistes. En cas de forts maux de tête, consulter un spécialiste.


Lisez aussi:

Les premiers symptômes d’une hypertension artérielle ?

Qu’est ce qui fait monter la tension artérielle ?